Vaccination du chien : les maladies contre lesquelles vous pouvez le protéger

 

A partir de deux mois, on peut faire vacciner son chiot contre les principales maladies du chiens. Selon les conditions de vie de votre animal, vous devrez, avec l’aide de votre vétérinaire, estimer avec quels virus votre chien pourrait être en contact. Voici les maladies contre lesquelles vous pouvez protéger votre animal.

 

Vaccin contre la maladie de Carré

 

La maladie de Carré doit être prévenue par un vaccin. Elle est très dangereuse et touche tous les chiens, qu’ils soient jeunes ou plus âgés. Elle est très contagieuse et peut être mortelle pour le chien. Elle provoque des infections respiratoires, des tremblements, des vomissements et/ou des diarrhées.

 

Vaccin contre la parvovirose

 

La parvovirose se rencontre dans les lieux à forte concentration canine : dans les refuges, les chenils, les animaleries, etc. La maladie s’attaque le plus souvent à l’appareil gastro-intestinal du chien et provoque des diarrhées virales hémorragiques. Pour prévenir cette maladie si votre chien vit dans un endroit à risque, le vaccin est essentiel.

 

L’hépatite contagieuse canine

 

Aussi appelée maladie de Rubarth ette maladie peut être prévenue grâce à un vaccin. Elle est cependant de plus en plus rare chez les chiens. Elle est à peu près de même nature que l’hépatite humaine (elle s’attaque au foie des animaux) et peut s’accompagner de problèmes oculaires irréversibles. Nos chiens peuvent la contracter s’ils entrent en contact avec des renards ou des chiens contaminés, par exemple.

 

La toux du chenil

 

La toux du chenil est une maladie qui se rencontre dans les élevages ou les chenils, et se caractérise par une toux violente. Il vous sera demandé de vacciner votre chien contre la toux du chenil si vous le placez en pension.

 

La piroplasmose

 

Votre chiot peut être vacciné contre la piroplasmose dès 5 mois. Il le protégera de cette maladie transmise par les tiques. La piroplasmose peut provoquer une jaunisse fatale chez le chien. La vaccin contre la piroplasmose sera plus efficace si le chien n’a jamais eu la maladie.

 

La leptospirose

 

La leptospirose est une maladie transmise par l’urine des rongeurs. Elle provoque une infection hépatique et une infection rénale très graves causant souvent la mort de l’animal.

La vaccination est très peu douloureuse mais si votre chien est sensible, le vaccin contre la toux du chenil peut par exemple être administré par les voies respiratoires.

Les vaccinations ne provoquent généralement aucun effet secondaire. Une petite boule peut exceptionnellement se former à l’endroit de la piqûre mais elle disparaît en quelques jours. Encore plus exceptionnel, votre chien pourrait faire état d’un abattement général, dans ce cas, demandez conseil à votre vétérinaire.

 

Sachez par ailleurs que toutes les années, vous devez faire faire les rappels des vaccins de votre chien par un vétérinaire.

 

 

 

La vaccination des chiens en 8 questions

 

Les vaccins sont-ils toujours efficaces ?

 

Oui, si le système immunitaire du chien permet la fabrication des anticorps. Une vérification pourrait être faite par une prise de sang et un dosage des anticorps en fonction de la vaccination faite. Certains chiens peuvent donc être vaccinés mais ne pas avoir fabriqué d’anticorps.

 

Les vaccins rendent-ils malades ?

 

La vaccination peut entraîner une réaction fébrile, sans gravité, dans les quarante-huit heures. Des allergies, plus graves, peuvent exister. Le chien se met alors à gonfler dans les heures qui suivent l’injection. Un anti-inflammatoire est injecté d’urgence et la vaccination sera à refaire.

 

Le chien peut-il manger après le vaccin ?

 

Oui, il peut aussi courir, voyager… De toute façon, s’il doit exister une réaction, l’activité du chien après le vaccin ne changera rien.

 

Doit-on le vermifuger avant la vaccination ?

 

Oui, cela est préférable. Il est conseillé de pratiquer la vermifugation du chiot une semaine avant la date prévue pour la vaccination.

 

Une mère vaccinée vaccine-t-elle elle-même ses petits ?

 

Elle transmet des anticorps vaccinaux dans le colostrum qui est le premier liquide tété par les petits juste après la naissance. Il est donc important de faire les rappels de vaccins dès que la gestation est connue.

 

Faut-il vacciner les chiens contre le tétanos ?

 

Cette vaccination est possible, mais elle ne fait pas partie des vaccins usuels chez le chien. Elle est pratiquée dans les situations à risque, essentiellement chez les chiens qui vivent en contact ponctuel ou permanent avec les chevaux. En effet, ce germe se développe dans la terre et les haras sont des zones propices à sa croissance.

 

Les vaccins peuvent-ils se faire à n’importe quelle époque de l’année ?

 

Oui, les injections peuvent être pratiquées n’importe quand, mais les maîtres s’affolent toujours au moment des vacances car la pension ou le camping exigent des vaccins à jour. Attention ! Pour qu’un vaccin soit valable, il faut que les deux injections à un mois d’intervalle aient été réalisées. Cela signifie donc qu’il faut toujours faire un vaccin deux mois avant la date à laquelle il est exigé.

 

Existe-t-il une date limite de rappel ?

 

Une limite est imposée uniquement pour la vaccination antirabique. Cette date est inscrite au bas du certificat de vaccination. Si vous ne pratiquez pas le vaccin avant cette date précise, vous risquez de ne plus passer les frontières et d’être refusé si vous êtes dans une situation où la vaccination antirabique est obligatoire.

 

 

 

Vermifuge pour chien

 

La vermifugation est une mesure de prévention importante contre l'apparition de parasites internes comme les vers ronds et les vers plats.

Les chiens sont très facilement la proie de parasites internes et externes.

Parmi les maladies dont ils peuvent être victimes, lEs affections parasitaires internes sont sans conteste les plus dangereuses en raison de leur fréquence et des complications qu’elles peuvent entraîner.

Petits ou grands, chiens de plein air ou d’appartement, chiens vivant à la campagne ou à la ville, aucun n’y échappe : ils doivent être vermifugés !

Vermifuger son chien : chez l'éleveur puis chez le maître

La vermifugation d’un chien est donc un acte très important. Elle commence très tôt chez l’éleveur. La première prise de vermifuge se fait entre 12 et 15 jours après la naissance avec un vermifuge à donner trois jours de suite. Le mieux est de faire ensuite, vers 3 semaines, une injection sous la peau (chez le vétérinaire).

Chez le maître, le chiot est ensuite vermifugé à 2 mois, puis une fois par mois jusqu’à 8 mois, puis une fois par an. La vermifugation peut se faire deux fois par an si le chien est en contact avec un enfant en bas âge car il existe des risques de contamination.

Vermifuge pour chien : la femelle gestante aussi !

La femelle gestante sera vermifugée dix jours avant et dix jours après la mise bas. Il faut aussi la vermifuger une semaine avant la saillie.

Il faut savoir qu’un traitement contre les vers a un effet ponctuel uniquement, il tue les vers présents dans l’organisme, mais ne prévient pas une autre infestation (ce n’est pas un vaccin).

 

 

 

Les vermifuges pour chien en 5 questions

 

 

Comment savoir si un chien a des vers ?

 

Une analyse des selles peut être pratiquée par le vétérinaire qui vous dira exactement quels sont les vers qui parasitent votre chien. Les symptômes d’un parasitisme important sont un amaigrissement et un ventre très ballonné, ainsi que des bâillements fréquents chez le chiot. De toute façon, la vermifugation se fait d’office à titre préventif.

 

Peut-on attraper les vers d’un chien ?

 

Oui, les enfants sont les principales victimes. Ils se contaminent en se léchant les doigts après avoir caressé l’animal. Des cas de migrations larvaires dans l’organisme, notamment au niveau cérébral, ont été déclarés, mais la contamination ne revêt pas toujours ce degré de gravité. Il faut en tout cas faire très attention avec les enfants en bas âge et respecter toutes les mesures d’hygiène.

 

Combien de fois par an faut-il vermifuger ?

 

La vermifugation est planifiée de la manière suivante :
- une fois par mois de 2 à 8 mois
- une fois par an à partir de 8 mois en ville
- deux fois par mois à la campagne ou en présence d’un jeune enfant

 

Comment donner un vermifuge à un chien ?

 

Différentes présentations sont proposées : comprimés, seringues buccales, injections. Les comprimés se donnent en une fois ou trois jours de suite selon le produit et son mode d’action. Il est important de respecter le mode d’emploi et la posologie de chaque vermifuge. Les seringues sont pratiques pour les petits chiens. Les injections sont faites par le vétérinaire en cas de parasitisme important.

 

Les vermifuges sont-ils efficaces contre tous les vers ?

 

Cela dépend des produits et de leur spectre d’activité. Certains vermifuges agissent sur les vers ronds, d’autres sur les vers plats. Les produits dits polyvalents ou à large spectre agissent sur ces deux types de vers. D’autres produits sont très spécifiques (vers plus rares tels les trichures ou les vers cardiaques).